Occupation sous la pluie


CRouveyrolles

Ce matin en me réveillant, ça m’a comme pris à la gorge. Il pleuvait, j’ai pensé à ces pauvres hères parfumés au patchouli et aux rognures d’ongles à Zuccoti Park. Je suis retournée voir ceux qui font les zouaves devant toutes les télés du monde depuis un moment.


Le 17 septembre quand ils se sont installés, il faisait très beau. L’asphalte brulante et le sable au fond des sacs à mains a longtemps donné à New York un air de ville qui refusait de retourner travailler après le Labor Day.

Le 16 septembre je prenais un verre avec Don Juan dans un repaire de Gossip Girls sur le retour (superbe vue néanmoins). Il comptait passer à ce “trucs de tentes à Wall Street” le lendemain.

Le 5 octobre, défilent au moins 5 000 personnes –hippies, punks à chiens, vétérans, pin ups au rabais, anciens traders rattrapés par leur culpabilité judéo chrétienne (ou leur envie de se serrer une beatnik), journalistes de tous poils, étudiants désoeuvrés, et quelques autres personnes dont:

1-    Mon amie new-yorkaise, lefti, pro-pal -probablement en transe, l’écume aux lèvres et prête à brûler l’intégralité de ses vêtements,

2-    Tintin, mon grand copain à l’école,

3-    Mime, ma colocataire – qui se fendra ensuite d’un article qu’elle écrira toute la nuit à la lueur de la bougie, la flamme du combat politique dans le coeur.

Depuis le 17, j’y ai passé de longs moments. Y aller est peut-être moins frappant que parcourir les témoignages de ce site des 99%. Je ne peux pas m’empêcher de me dire, à quelques MacBook près, que le park ressemble très précisément à l’idée que je me fais de mai 68.

Ils sont parfois agaçants avec leurs citations d’étudiants en première année de philo, leur revendication d’hédonistes attardés, et leurs contradictions évidentes. Pour les exactes mêmes raisons ils sont touchants et évidents. Parfois même, leurs idées sont concevables.

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Une réflexion sur “Occupation sous la pluie

  1. […] “chouette, c’est les vacances!“. Puis je me mets au yoga. Je croise mon copain Tintin. Il a […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :