Veillée mortuaire

Hier soir, Liberty Plaza a été rayé de la carte.

Les occupants, leurs tentes, leur générateur, leur cuisine, leur stand à t-shirt, leurs pancartes, leurs guitares sèches, leurs ukulélés, et leurs percussions en pots de yaourt: tout a disparu.

C’est presque comme si quelqu’un était mort.

Ils pensent encore pouvoir revenir sous certaines conditions mais c’est assez improbable.

Bloomberg a gagné son bras de fer, et c’est la fin de ce second mai 68.

Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :