Subway story #2

Il m’arrive quand même tout un tas de trucs pas croyables dans le métro.

La nuit et le week-end MTA n’en fait qu’à sa tête. Les lignes ne s’appellent plus pareil, les itinéraires sont fantasques et évidemment une bande d’allumés sous crack ou à moitié endormis a pris possession des sous-terrains.

Mieux vaut croire en Dieu.

J’ai mis presque deux heures à faire un trajet de 35 minutes.
Kafkaïen.
J’ai du changer un nombre incalculable de fois de train. Je me suis faite draguée par un vendeur de magazines d’ Hyderabad. Le charme fou du subway sale et grouillant de rats n’a pas opéré cette fois ci. Les pires cotés de New York sont dévoilés a des heures indues et des banquette jaunes et orange en plastique.

La mégalopole a beau avoir été nettoyée par Guiliani et Bloomberg, on y voit quand même des chiffonniers, des macs à la petite semaine et des rats mutants de la taille de bébés soviétiques de compétition.

Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :