Ce qu’il y a de bien dans le fait de vivre à l’étranger:
– tes amis sont à peu touchés d’amnésie et finissent par oublier ta tête,
ta mère les rares personnes qui te remettent vaguement tu leur parles sur skype (et ils ressemblent à des pochette de 33 tours psyché)

CRouveyrolles

– quand ils te parlent c’est pour te dire : « alors… New York? » la question la plus débile du monde quand on réfléchit une seconde aux réponses possibles

( 1- Ecoute, c’est génial, je me dore la nouille sur la High Line tous les jours…Oh Wait… en fait il fait -15 degrès!,

2- Ecoute c’est génial, ici c’est juste le boom… incroyable, c’est top: y a qu’à se baisser pour ramasser les dollars… Oh Wait… il y a 9% de chomage à NY!,

3- Ecoute c’est génial je mange plein de KFC … Oh Wait… en fait je suis obèse!, … )

En fait si tu es enthousiaste les gens t’envient, ils disent que tu as « changé », et si tu es plus mitigé, les gens s’offusquent de ton ingratitude et disent que tu es « blasé ». Ce qui laisse peu de possibilités.
– tu peux écrire tes cartes de voeux début février; comme tout le monde t’a oublié, personne ne viendra te le reprocher.

CRouveyrolles

Remi sans famille

Tagué , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :