Monde de merde

Après une journée naze, plongée dans la spirale de la lose, où j’ai moi même contribué à ma médiocrité polyvalente… Entraînant, par un total effet papillon, le courroux d’une publiciste de star des années 90, que je trouvais déjà sur estimée et que je hais maintenant.
Enfin, en rentrant chez moi, je croise cette horreur, me rappelant que New York n’est pas seulement Celinienne et Woody allenienne mais aussi une ville du pays qui a produit les college movies les plus vulgaires du monde.

CRouveyrolles

 

Tagué , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :