Un des mots de franglais que j’aime le plus c’est HYPE.
Ex: « Chez Prune, c’etait la Hype de 2008, je comprends pas comment les gens font pour oser s’y montrer encore« .
En vrai plus personne ne dit ça. Les gens utilisent hipster à tort et à travers. Mais j’aime bien Hype qui me rappelle les grandes années de Nova Magazine, dans les pages duquel il était employé dix fois par feuillet.

En vrai anglais, on dit HIP. Et Hype c’est le matraquage médiatique.
Et c’est de ça que nous allons parler aujourd’hui titaditati.

Je travaillais ces derniers jours sur Whitney Houston.
J’ai été en contact avec la propriétaire de l’entreprise de pompes funèbres choisies par la famille, cet article raconte exactement mon expérience. Bien qu’il ne mentionne pas la limousine dorée qui a rapporté le corps de l’aéroport, ni la super vitrine avec photo géante de Whitney alanguie, roses rouges évidemment, bergère fake XVIIIe siècle avec plaid en fourrure et bible ouvragée posés dessus.
J’ai ensuite parlé un journaliste local très old fashion, un roquet de conseil municipaux, un type qui traine dans le New Jersey depuis toujours et qui voient ses editos comme des J’accuse. Il en avait rien à foutre de Whitney, ce qui l’intéressait c’était le coût pour le contribuable de la mobilisation policière. Très cool le mec.
Enfin j’ai vu plein de fans. Certains pas très sérieux dans leur devotion mais tres intéressés par un quart d’heure de gloire. D’autres carrément illuminés. Et la plusieurs cas:
– j’aime Whitney parce que Whitney c’était Jésus (sic)
– je viens ici parce que je veux faire mon deuil, je n’ai pas pu pour Michael (Jackson) parce qu' »ils » l’ont gardé à LA.
– d’ailleurs, je me remets a peine de la mort de MJ, donc je peux pas vous parler,… trop ému.

CRouveyrolles

 

Et puis on a parlé à un mec qui a dit: « Whitney.. Elle nous a tout donné, le fait qu’une télé française viennent jusqu’ici (ie le fin fond du New Jersey) pour parler d’elle en est bien la preuve« .

Là je me suis sentie super mal d’entrer en ligne de compte pour ce doux dingue.

Je me suis souvenue de ma responsabilité journalistique dans la plupart des maux du monde postmoderne. J’ai regretté de ne pas être plus intervenu dans les manques d’éthique ou simplement de délicatesse observés plus tôt sur le terrain

Tous les habitants de Newark et d’East Orange sont devenus fans incontournables de Whitney Houston en 72h, il y a de quoi être cynique quand tu les vois mourir d’envie de passer à la télé.
En même temps d’autres sont bouleversés et font le deuil d’une « proche ».
Le tout est de discerner les larmes de crocodile, plutôt que des les provoquer.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui titatidatidadoum.

Whitney Hype

Tagué , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :