Abrutie

Je vais à Boston pour tourner un sujet corporate. Les marinas et les forets plus vertes que nature défilent par la fenêtre, comme les noms de stations toutes sorties de soap-opera -Providence, etc.

Je ne sais pas trop à quelle sauce je vais être mangée puisque je travaille avec des « locaux« . Comme je suis « producer« , je vais devoir leur donner des directives. Comme c’est un sujet corporate, il y a beaucoup d’argent en jeu et on m’a donc bien serrée la vis.

Et pourtant je n’arrive pas à m’angoisser. Ça doit être parce que je connais bien mon sujet. Ou juste parce que les paysages idylliques qui se succèdent me rappellent les peintures animées de cascades dans les restaurants chinois. Ceux devant lesquels on peut rester toute une vie. Voilà à quoi je pense maintenant.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :