Comic Strip

Je suis passée à un festival de BD à Brooklyn. Ce qu’il y a de bien avec cet événement c’est que même si tu n’y a jamais été, si tu lis un peu de bandes dessinées tu sais exactement à quoi t’attendre puisqu’il y a souvent des histoires de foire du livre à Mours-sur-l’Oise dans les albums.

Le Bureau du Livre avait permis aux auteurs francais d’être complètement sur-représentés. Naïvement je ne m’étais jamais posée la question du succès de l’art de vivre français, et je m’étais toujours dit que si partout où j’allais tout le monde connaissait si bien (enfin calmons nous, tout est relatif) la France, c’était dû à la valeur et à la qualité de ce merveilleux pays.

Pas du tout! En coulisses des officines tirent les ficelles et s’assurent du bon export de nos vins ou de nos livres.

Mais quelques indices venaient rappeler l’Amérique: un gros monsieur crado déguisé en Robin, la crème de la crème du gotha hipster, et le stand de hot dog poisseux.

CRouveyrolles

On pouvait acheter des fanzines de toutes les couleurs de l’arc en ciel et Art Spiegelman qui faisait des dédicaces avait strictement la même tête que sur toutes les photos que j’ai vu de lui et une file honorable de fans devant son stand.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :