Hier soir je trainais mes bottes à Williamsburg. J’ai encore du subir un guitariste neurasthénique à Metropolitan Avenue. Je ne sais pas à quoi ressemble le conseil qui choisit ces petits artistes du métro, mais je peux vous dire qu’il n’aime pas Kool & the Gang.

J’avais pris un verre avec la militante qui digérait un sale coup infligé par un amoureux peu prévenant. La militante, quand elle n’est pas à Occupy Sandy, est l’auteur d’une chronique caustique et sexy : ici.

Son point de vue de jeune femme libérée sur des pratiques sexuelles ou des phénomènes comme les dates est très spirituel. Mais hier soir c’était plus à une jeune première qu’Olympe de Gouges. Alors je lui ai livré ma théorie sur l’impact du capitalisme sur les relations amoureuses*. Il faut croire que ça a du réunir toutes les composantes de la personnalité de cette amazone puisqu’on s’est quitté sur des bruissements de lendemains qui chantent.

Probablement mon moment le plus Sex and the city depuis ça.

 

* eh oui.

Simone

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :