Indolence

C’est toujours la décadence au bureau. On a l’air de lapins mixomatosés et hyperactifs. L’écume aux lèvres on fait du calage contre vents et marées (ie: les fêtes de fin d’année). Le pays d’une côte à l’autre s’est à moitié éteint et c’est à se demander si on est bien en terre d’Amérique (ie: les entrepreneurs, tout ça)…
On finit la corbeille de chocolat immondes envoyée par Reuters au correspondant de France 24, un grand monsieur charismatique, un Jean Yanne dans un corps de christ flamand -qui nous fait l’honneur de partager nos bureaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :