Debrief

BANANÉ! J’espère que vous avez eu un réveillon aussi génial que moi. Ça a commencé par plein de bon vin dans des verres ikea, plein de Comté -un peu écœurant au bout d’un certain temps, et de la musique pointue de notre ami Breton qui n’aimait pas le Chouchen, et qui ne voulait pas céder à nos envies de bandes sonores de type Nostalgie.

Ensuite Genépi nous avait rencardés sur le meilleur plan du monde, à savoir la fête des punks de Gowanus, la bande de Swimming Cities qu’elle a eu le flaire de trouver avant que tout le monde s’y intéresse. C’était évidemment dans un garage/entrepôt désaffecté aux confins de Brooklyndia. Il avait plein de drogués et de gens très très saouls. Donc c’était rigolo. Au plafond une énorme sphère en bois recouverte de papier en plastique argenté pendait un peu dangereusement. D’ailleurs je l’ai prise en photo trois secondes avant qu’elle tombe et -miracle de la nouvelle année- n’écrase personne. A mon avis on peut parler d’instinct journalistique phénoménal de coup de chance phénoménal.

CRouveyrolles

Selon les drogués et les mecs bourrés, à minuit un type bodypainté et à prothèse priapique est en descendu… J’ai effectivement rencontré le loulou. Profitez de cette photo dont je ne suis pas sure qu’elle reste en ligne très longtemps.

WFantola

Il y avait aussi des filles qui faisaient de la balançoire/GRS avec des grands pans de tissus crasseux d’au moins 5 mètres de long. Et à coté une hippy qui faisait les pires dessins de la Création – mais comme c’est 2013, on dira que c’était super.

Parmi les drogués et les soiffards on peut noter qu’un bon paquet était tatoué – une note qui ne coûte rien mais qui vient rappeler qu’on est quand même à New York.

Là, Tequila nous as rejoint, et notre bonheur était complet. Il faut bien se dire que moi qui avais émis des réserves sur l’idée d’être ami avec les gens avec qui tu travailles, j’ai peu à peu changé d’avis puisque j’ai carrément passé mon nouvel an avec eux donc c’est bien la preuve que ce sont des personnes exceptionnelles. Je me faisais cette réflexion alors qu’on avait grimpé dans une sorte de cabane en bois sur pilotis installé dans la « ballroom »: les chances que je meurs dans un bête accident lié aux imprécisions d’un schtroumpf punk bricoleur étant assez élevées -ou du moins proportionnelles à la vétusté de l’habitacle- or, pour cette dernière aventure, j’aurais au moins la charmante compagnie de ces jeunes gens talentueux.

MDelarue

Les Trois Grâces

 

2 réflexions sur “Debrief

  1. […] essayé de respecter tous les conseils que j’avais mendiés la veille auprès de Don Juan et Tequila, mais bon c’est un peu comme quand je trouve que je ressemble trop à Marion Cotillard, il y […]

  2. […] « ça va bien se passer même si l’Inde tout le monde s’en fout », mon ancienne collègue Tequila qui vit plus ou moins la même chose que moi***, et sur une poignée de journalistes bienveillants […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :