Couscous

De retour au bureau, mon cerveau mouline une sorte de semoule un peu inconsistante, ou de coton tortillé – au choix. Je n’arrive pas trop à processer que je pars dans une semaine alors je suis au ralenti. Je ne comprends rien de ce qu’on me raconte. Je n’arrive pas à lister des priorités tant j’ai de chantiers en cours et moins de 48 heures pour m’en débarrasser. Je suis complètement dans le gaz, et j’ai même perdu la notion du temps. C’est très désagréable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :