Archives de Tag: arnould

Bandaid

Mon ami à moustache est parti. Le journalisme, à coup sûr, va pouvoir renaitre, ayant désormais toute mon attention. Ce qu’il y a de bien c’est que je récupère deux oreillers. Un princess empowerment  important.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le grand retour

Voilà, ça fait deux mois que je suis rentrée à New York…

Deux mois, c’est le temps dont j’ai besoin pour trouver suffisament d’anecdotes ridicules à raconter, on dirait…

Des quelques semaines passées en France il faut se rappeller d’un long week-end à la campagne, des journalistes en herbe qui poussent, de la Normandie, et de longues soirées de résultats d’éléction un peu déprimantes. Il faisait gris. J’avais parfois l’impression d’être « l’oncle américain ». D’autres fois, si dans les parages un oiseau migrateur plus exotique (un expatrié de Bolivie ou de Nouvelle Zélande) faisait monter le sexymètre, c’était fichu. New York est donc envisagé soit comme une ville Beyonce -gourmande, sexy, vivace- soit comme une ville Shannen Doherty -jadis une belle plante, aujourd’hui une vieille à la ramasse (no offense Shannen).

Comme je n’ai déjà plus grand chose à dire, comme j’ai autre chose à faire, je vous poste plein de photos débiles.

HERE COMES LA FRANCE:

 

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,