Archives de Tag: art

Yasmina Reza

On a vu l’artiste.

Ça nous a bien mis les méninges à chaud. Ce qu’il y a de formidable avec ce jeune homme c’est le déséquilibre entre ses peurs du monde, de l’avenir, de sa création; et ses certitudes de plomb sur ses valeurs, la hiérarchisation qualitative de l’humanité, ce qui est bien en général.

Il est assez grand et propre sur lui. Sa tignasse rousse est totalement imprévisible. Le look de l’artiste est celui d’un intello en 89. Comme je le connais depuis très longtemps, je l’aime beaucoup. Ses déviances et son auto centrisme ne me gênent plus vraiment. Et puis, il y a sa musique:

J’ai une grande tante complètement mystique, vieille fille et pleine de convictions. Elle est intense comme on dit ici. Impossible de lui dire qu’elle a des jolies chaussures ou de parler de la météo.

Même chose avec l’artiste. Rien n’est anodin –ce qui ne veut pas dire que rien n’est léger. Jusqu’à ces amourettes dont on ne peut parler qu’en ayant en tête la déviance douce du Humbert Humbert qu’il pourrait devenir ou son contre féminisme un brin réactionnaire. Tout est pensées, réflexions, et mises en perspective. Et c’est bien. Mais dense.

Parfois je me dis aussi qu’il y a un peu « d’entre soi ». Quand je nous entend name dropper des auteurs morts à chaque coin de phrase par exemple.

Il y a 4 ans je m’étais acheté un t-shirt qui portait l’inscription « Art is dirty job but someone has to do it« . Je trouvais le message un peu débile mais j’adorais le coton gris chiné. Mais quand je pense à l’artiste, ces mots prennent tout leur sens.

On part à la Nouvelle Orleans.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CRouveyrolles

J’ai interviewé Jean-Michel Othoniel.

Loin d’être un projet glamourissime ou spécifiquement excitant -comme par exemple celui de notre ami Professeur Tournesol qui fait la route 66 pour les Inrocks et pendant la campagne: suivez son TumblR!), mais c’était chouette.

CRouveyrolles

L’expo est assez fabuleuse. C’est une rétrospective de mi-carrière. Drôle d’idée. Ça doit être vertigineux de se dire qu’on est à la moitié de sa carrière. Je sais que le suspens est insoutenable, donc je vous livre en avant première sa réponse avant que Rendez-Vous d’Amérique ne la diffuse: Jean-Michel le vit bien.

Il trouve ça raisonnablement vertigineux. Jean-Michel est plutôt un mec cool, même s’il est aussi profond. C’est ce que j’ai retenu des explications placardées partout dans l’expo. Et c’est mon sentiment après avoir passé 30 minutes avec lui.

Il est très sympathique. Pour une raison que je ne m’explique pas et qui n’a sans doute aucun intérêt, je connaissais davantage son « Collier Cicatrice » que sa station de métro (une réelle épiphanie quand j’ai fait le lien.. Vous imaginez!).

 

« Le collier-Cicatrice », performance photographiée, Europride 1997, Paris – Jean-Michel Othoniel, 1997 – Courtesy Jean-Michel Othoniel © Photos Notes Précieuses

Très sympa donc, mais je voulais lui demander si le titre de l’expo avait un rapport avec Claude François, et il a parlé de la perception de cette expo en Corée du Sud alors je n’ai trop rien dit. Je regrette.

Passage obligé de ce genre d’exercice, nous avons conclu notre tournage par un micro-trottoir. O toi lecteur non journaliste, tu adores peut-être les micro-trottoir. Peut-être même que tu ACHETES le Parisien au lieu de le lire au café  comme tout le monde -prouvant par là même que tu n’es rien qu’un loser doublé d’un provincial– pour la Voix Express*. Je dis ça parce que pendant mes études, la nécessite de faire des micro-trottoir a toujours été expliquée par cet argument imparable: « vous savez, il y a des gens qui achètent le Parisien SEULEMENT pour la Voix Express« .

Ce qui me donne toujours envie de répondre qu’il y a des gens qui n’achètent pas le Parisien A CAUSE de la Voix Express mais passons…

Donc nous faisons un petit micro-trottoir, on tombe sur des vieilles dames coquettes qui trouvent l’expo fantastic, le fait qu’on soit une équipe française absolument marvellous, et Jean-Michel Othoniel (qui se balade dans l’expo à ce moment –là avec sa tête d’Astroboy) as cute as a button. Puis on tombe sur un couple qui voudraient bien répondre mais ne parle pas un mot d’anglais. Enfin arrive une jeune femme, mi-femme, mi-champignon toute émerveillée devant les œuvres. On se demande si ça va nous aider puisque pour un bon micro-trottoir, il faut des avis divergents.

CRouveyrolles

Idéalement il faudrait donc trouver quelqu’un qui se soit déplacé pour voir cette expo et qui ai détesté… Ce n’est pas son cas. On fait quand même le sonore, avec ce qui se révèle être une critique d’art brillante. Elle nous donne des sonores trois fois trop longs mais très intéressants. Elle explique par exemple que c’est une œuvre dont on fait l’expérience puisque passant sous ces immenses colliers de verre le spectateur –inconsciemment- a peur que les parures ne cèdent. Elle interprète le travail d’Othoniel comme « biblique » (original) : menaçant et confortable, léger et grave. Ce genre de paradoxe est toujours un peu amusant puisqu’on peut très souvent l’utiliser. Exemples au hasard :

–       La Revanche d’Une Blonde,

–       Harry Potter,

–       Diam’s,

–       Instagram.

Et puis tout ça pour vous dire qu’au final on est tombé sur un clochard qui était dans l’expo un peu par hasard, et qui a eu les meilleurs mots à mon sens. Concis et sans manière.

J’aurais aimé vous expliquer pourquoi le micro-trottoir est un exercice périlleux, si ce n’est inutile, mais ce sera pour une autre fois. Je vous laisse méditer sur cette histoire de clochard en phase avec les œuvres d’Othoniel.

 

*lettres d’or.

Art

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , ,

Arty people…

Bref, j’ai été au MoMA.

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

 

Mon Bruder et moi avons déambulé pendant 4 siècles au MoMA il y a quelques jours. C’était chouette. J’y ai appris à ma grande surprise que Ben Vautier était né en 1935. Et comme plein de gens, j’ai pris en photo avec mon portable des légendes d’oeuvres genre je vais les googler chez moi pour prendre des notes et tout. 

Tagué , , , , , , , ,