Archives de Tag: aujourd hui

Aujourd’hui j’ai tourné une interview sur Broadway qui ne laisse pas tomber les New-Yorkais.

L’idée du rédacteur en chef c’était « show must go on : l’esprit américain« .

Bon, pourquoi pas. Mais surtout: pourquoi?

CRouveyrolles

Je me souvenais de ma prof d’anglais au collège, Christiane Duluet, qui avait affiché l’expression sur les murs de la classe le 12 septembre 2001, avec de la patafixe.

FYI, voici l’origine -ironique- de l’expression.

Broadway

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CRouveyrolles

 

Argh! Aujourd’hui j’ai encore croisé des Américains dinguos de leurs chiens.

« Je n’ai pas d’enfant, mais Clyde c’est vraiment mon fils » me dit une fille que j’interviewe sur un sujet périphérique.

Tel un lamantin, assise sur sa petite chaise, le chien -vetu d’un costard en drap de laine- sur les genoux, cette trentenaire mariée me dit cette phrase déjà surprenante. Mais le plus improbable, c’est sa décomplexion . Elle ne m’agresse pas, et elle ne cherche pas du tout à me convaincre. Elle n’a juste même pas conscience qu’elle dit est anticonformiste.

Magique.

 

Boule et Bill

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , ,

CRouveyrolles

Aujourd’hui mon ancienne coloc wahrolienne m’a écrit. Elle est d’abord rentrée à Reims, avant de trouver un travail dans la riante bourgade de Munich.

Elle me disait plein de choses hautement intéressantes, et au détour d’une ligne il y avait cette phrase:

« ça va te faire tellement bizarre de rentrer ».

Là, mon sang n’a fait qu’un tour. En fait je ne me suis jamais vraiment posé la question.

Je suis rentrée à Paris au printemps. C’était un dimanche. Et ce soir de retour, j’ai bien cru que j’habitais à Limoges. Les rues , minuscules, étaient désertes et nues, parce que les grands écrans publicitaires habillent bien New York, qui a donc l’air d’un sapin de Noel 365 jours par an.

A peine quelques jours après, je ne me posais plus aucune question. Ce sont des choses tout à fait dérisoires qui différencient ces villes finalement. En dehors des gens.

On se demandait systématiquement où sortir après 2h à Paris, mais en même temps on passe son temps à se demander où sortir après 4h ici… Le métro est bien plus agréable à Paris. Et on peut faire le tour de la ville à pieds. Sinon comparaison n’est pas raison hein.

Les gens sont moins sympas et ils râlent tout le temps, ou alors ils sont complètement contemplatifs mous. Mais ils sont bien plus sincères.

New York a un coté ville monde où tout est plus ou moins possible. Paris est capricieuse, mais je n’ai pas grand chose à lui reprocher.

Othoniel hier nous disait :

« Ah vraiment vous avez la belle vie ! Etre français et habiter à New York ! ».

Je ne sais pas trop ce que ça veut dire. Pourquoi faut-il que les choses soient toujours mieux ou moins bien, et qu’on soit tous d’accord ?

Binaire

Tagué , , , , , , , , , , , , , ,