Archives de Tag: café

Aujourd’hui j’ai profité de ce qui pourrait ma dernière journée de vraie habitante de Brooklyn, New York. J’ai été au yoga, où deux nanas comparaient les bienfaits de Noël à ceux de thanksgiving. J’ai petit déjeuné chez Dough, les meilleurs donuts de l’univers connu. J’ai fait une lessive, je crois sincèrement que ce lavomagic chinois va me manquer. J’ai été boire un thé dans un petit endroit cosy où tout le monde fait semblant de travailler sur son mac – notamment un mec qui faisant sans arrêt le switch entre OkCupid et un doc Word tout vide. J’ai encore cru que j’avais vu Spike Lee au Fort Greene Park. J’ai appelé mon moustachu en regardant des mecs s’entrainer au baseball. J’ai pris trois ou quatre photos -nulles- dans le quartier juif orthodoxe derrière chez moi. J’ai regardé des épisodes de Downton Abbey et de Homeland en me faisant ce qu’est américaines appellent avec tout leur sens de l’hyperbole: un « home spa« . J’ai échangé cinq mots avec mes colocs. On s’est moqué de Paul Ryan.

Et là je vais diner chez mon voisin et ami aux yeux noirs.

Et en fait je ne m’aperçois que maintenant de cet énorme lot d’habitudes. Je pourrais être à deux doigts de m’acheter un wok

Wok

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le grand retour

Voilà, ça fait deux mois que je suis rentrée à New York…

Deux mois, c’est le temps dont j’ai besoin pour trouver suffisament d’anecdotes ridicules à raconter, on dirait…

Des quelques semaines passées en France il faut se rappeller d’un long week-end à la campagne, des journalistes en herbe qui poussent, de la Normandie, et de longues soirées de résultats d’éléction un peu déprimantes. Il faisait gris. J’avais parfois l’impression d’être « l’oncle américain ». D’autres fois, si dans les parages un oiseau migrateur plus exotique (un expatrié de Bolivie ou de Nouvelle Zélande) faisait monter le sexymètre, c’était fichu. New York est donc envisagé soit comme une ville Beyonce -gourmande, sexy, vivace- soit comme une ville Shannen Doherty -jadis une belle plante, aujourd’hui une vieille à la ramasse (no offense Shannen).

Comme je n’ai déjà plus grand chose à dire, comme j’ai autre chose à faire, je vous poste plein de photos débiles.

HERE COMES LA FRANCE:

 

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,