Archives de Tag: east village

Politics

J’avais suivi le premier débat dans un silence religieux chez des copains journalistes, ou même respirer ou prendre une part de pizza était déjà considéré comme un problème. Ça m’avait un peu calmée. En plus c’est amusant parce que je trouvais qu’Obama avait pris un coup de vieux. Comme si c’était mon vieil oncle (d’Amérique -ahah).

Pour le deuxième débat, j’avais décidé de ne pas me ré-imposer la clique des binoclards. Mes colocs regardaient le débat donc j’entendais Obama s’énerver. J’ai ouvert twitter et ce dont tout le monde parlait c’était « binder full of women ».

Pour avoir une expérience complète hier je suis allée dans un bar pour regarder le troisième et capital débat.

CRouveyrolles

Tout le monde s’en foutait dans le bar.

Je crois que seul le groupe d’Européens écoutait ce que les deux bonhommes avaient à raconter.

Ils étaient souvent d’accord. Ce n’est pas dans les prochaines années que nos frères palestiniens seront libérés, quelque soit l’issue du scrutin. Mitt Romney, décidément très enclin au lapsus, a confondu l’Iran et l’Irak. L’Afrique et l’Amérique du Sud n’ont pas eu l’honneur d’être invitées à cette mascarade, peut-être que c’est une chance.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

J’ai déjeuné avec des « chicks ». Vraiment.

J’ai fait l’expérience sociale de la chickitude.
Qu’est ce qu’une chick? Il faut pour être une chick, être une fille. Dans ce cas précis, être très jeune aussi. Les chicks font des activités réservées aux chicks: le « shoppiiing » (please, même ma mère n’utilise pas ce mot), le « runniiiing » (pas le joging, hein, entendons-nous bien), prendre le taxiiiii, boire de la tequiiiiiiila, et pécho des garçons (please, même mon cousin de 16 ans n’utilise plus ce mot).
Attention je ne vais pas les pourrir. Il y en a une qui a beaucoup de chien. En école de commerce, elle fait un stage chez un exportateur de fromages francais dans le New Jersey (glamour), une de ses missions consiste à présenter les produits dans des malls le samedi après-midi. Je trouve ça très marrant et plutôt noble.
L’autre chick est une jolie rouquine qui s’est faite tatouer un vers de Rimbaud sur le bras. Elle succède à Mime, la Rose et l’Orchidée sur le super site French Morning. Jeune journaliste, elle est pimpante. Son prénom rohmérien donne envie de l’imaginer heroine d’une saga interminable sur ces amours estivaux et aventuriers.
La troisième ressemble à une poupée de porcelaine. Teint d’albâtre (alerte-poncif), blondeur  pouponne, et perles de culture aux lobes. Elle était un peu grognon, et très terre à terre: qualité toujours surprenante pour moi qui ai passé beaucoup (trop) de temps avec des artistes aux cheveux longs ou des philosophes amateurs de feuilles mortes.
Bref ça a piaillé garçons (cru de la veille), futur (oeuf corse), mode des lunettes rondes « à la John Lennon », et banques.

C’était purement bon enfant.

Chicks

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,