Archives de Tag: fac

Meltdown

Demain c’est le dernier examen de ma vie. La matière plus ou moins bidon de toutes les formations en journalisme du monde, l’éthique. On ne sait jamais comment l’évaluer. Alors qu’il s’agit de dissertation à visée plus ou moins sociologique en France, sans doute histoire de vérifier que les étudiants ont bien compris qu’il y a une différence entre le photographe de  Voici, et le monteur pour Tracks; aux Etats-Unis, l’essay est toujours de mise. « Très intime et enrichi d’une vaste culture »… Je suis vraiment contente que mon dernière exercice noté de-toute-ma-life soit ce petit opus contestable car éminemment subjectif, et en même temps très près de la réalité (la vie où on a vraiment des questions éthiques à se poser – parce que si vous voulez mon avis, demander à 25 étudiants ce qu’ils pensent qu’ils feraient s’ils pouvaient voler des citations et des photos de la mère d’un serial killer cannibale sur Facebook en exclusivité, c’est comme demander aux élèves d’une classe de 5e à laquelle on vient de montrer Nuit et Brouillard s’ils auraient été résistants).

BREF… afin de réviser cet exam toute la newsroom de ma fac est en effervescence. Moi je suis dans un « study group » avec des gens particulièrement cool, donc je suis très confiante. En même temps, c’est la fin d’un marathon, et par effervescent je veux aussi dire éléctrique. Donc voilà, je regarde mes notes et j’y lis des trucs bizarres.

CRouveyrolles

 

Heureusement j’ai mes stabilo qui agissent comme talismans.

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Professeur Tournesol

Le mec qui s’occupe de mon visa est vraiment flippant.

CRouveyrolles

 

CRouveyrolles

 

On a beau penser que New York c’est génial et que tout va fast, que tout se passe en un blink; s’il y a bien une chose qui avance au même rythme de vache sacrée qu’à Paris, c’est bien l’administration.

Tagué , , , , , , , ,