Archives de Tag: iphone

Je sais que je vous ai déjà abondamment parlé de l’homme de ma bromance… Mais je suis toujours dépassée par le  génie de ce type. On a parlé d’abat jour pendant 40 minutes -il veut en changer, et il s’est fait un Google doc. Et c’était hilarant. Partiellement parce que ses gouts sont discutables.

Mais ce qui est notable aussi c’est son coté maitre tibétain, il a des « insights » à propos de tout. Je me sens comme Uma Thurman dans Kill Bill, en apprentissage dans des montagnes bizarres quand on se parle, et c’est cool.

Maintenant je n’ai pas beaucoup de temps pour bavarder vu que je viens de passer 4 heures à cuisiner et que c’est à priori ce que je vais faire ces 4 prochaines heures (présentement je mets en péril la vie de ce bon vieil iPhone puisque je tape les doigts plein de farine). J’aides rendez-vous skype avec ma mère et ma grand mère toutes les demi heures pour bénéficier de précieux conseils culinaires. Donc c’est noël et je suis une parfaite housewife et Maïté en même temps. Je vous laisse sur cette charmante image.

Housewife

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’autre jour j’étais dans l’ascenseur. Jusqu’ici tout va bien. Au 15e étage, deux types entrent. Ayant intégrés les codes locaux je ne dis rien. Le premier parle très fort, on sent que l’autre blond joufflu est à sa botte. Ils ont une conversation enthousiaste (à moins que ce ne soit un monologue enthousiaste?). Je n’écoute pas car je suis en train de whatsapper – une de mes activités préférées devant l’Eternel.

Soudain…: silence. Le fanfaron du jour prend bébé blond à parti et lui dit: « ah mais c’est ce que je te disais! C’est dramatique de penser qu’il y a des gens qui utilisent encore un BlackBerry!« . Sentant des regards sur moi, je comprends qu’on parle de mon téléphone de bureau (qui fonctionne tellement mal qu’à ce stade on peut même parler davantage de talkie-walkie). Et le fier à bras de renchérir en s’adressant à moi: « Je suis vraiment désolée pour vous, que vous n’ayez pas d’iPhone« . Alors déjà merci de me prendre pour une abrutie: j’avais compris de quoi on parlait et le BlackBerry ne m’a pas encore ramolli le cerveau. Ensuite, les deux crétins ont quitté l’ascenseur avec une mine défaite. Je n’ai donc pas eu le temps de leur dire que:

– Mime et la Militante préféreraient se trancher la jugulaire plutôt que d’avoir un téléphone fabriqué par les esclaves de la téléphonie les plus médiatisés de la Chine. Donc il y a des gens qui ne veulent pas d’iPhone.

– Etant donné mon âge et le leur j’ai plus de chances d’être du bon coté de la barrière numérique qu’eux. Donc ça va les leçons.

– En parlant de fracture numérique, et puisqu’on est dans une dynamique rhétorique de cour de recré: c’est mon pays qui a inventé le Minitel, Songpop et la carte à puce, alors que vous, vous avez inventé Facebook un outils d’aliénation des esprits dont on parlera dans 50 ans comme du dernier fascisme.

Minitel

Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Screen time

Ils sont entrés dans le métro comme deux amoureux. Elle se tenait à lui, il s’adossait aux portes métalliques.

Quand deux places se sont libérées, ils s’y sont assis avec la précaution de pantins qu’on voit chez certains Asiatiques.


Elle s’est blottie contre lui. Ils ont tous les deux cessé de se regarder pour se concentrer sur leur téléphone respectif.

On pourrait croire qu’ils cherchaient un endroit où aller ensemble. Ou comme cet autre couple de ma connaissance, qu’ils se relisaient les œuvres intégrales des textos qu’ils se sont envoyés depuis leur rencontre. Mais cette expression concentrée ne trahit personne. Ils jouaient tous les deux à trancher des primeurs sur leur iPhone.

 

*** Sinon aujourd’hui c’était Martin Luther King Day! Ouais! Youhou!***

Tagué , , , , , , , ,

Arty people…

Bref, j’ai été au MoMA.

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

CRouveyrolles

 

Mon Bruder et moi avons déambulé pendant 4 siècles au MoMA il y a quelques jours. C’était chouette. J’y ai appris à ma grande surprise que Ben Vautier était né en 1935. Et comme plein de gens, j’ai pris en photo avec mon portable des légendes d’oeuvres genre je vais les googler chez moi pour prendre des notes et tout. 

Tagué , , , , , , , ,

Quand tu es expatrié, il y a quand même beaucoup de choses qui t’échappent.
Parfois tu crois que les gens te hurlent dessus alors qu’en fait, ils sont seulement à 4 sur 10 sur l’échelle de la colère.
Parfois tu fais une super blague sur le Vietnam, personne ne comprend, et tant d’humour de haut vol perdu donne envie de pleurer.


Mais ça concerne plein d’autres choses:
– comme tu crois que la fille qui fait les annonces de changement d’itinéraire dans le métro est la soeur de Grand Corps Malade, tu ne comprends rien,  et tu perds un temps incroyable à maudire la MTA,
– comme faire les courses est un casse tête monumental, surtout quand tu essaies de comprendre ce qui ressemble le plus à de la crème fraiche 15% et que tu ne trouves pas, tu te fais livrer,
– comme tu dis mégaanfoks, et qu’ils disent miga’nh fox’, c’est dur de ne pas parler de philo dans une soirée, là au moins, les noms propres ne posent pas de problèmes d’accent,
– tu ne comprends pas pourquoi il n’y a que deux modes sur ta machine à laver, chaque fois que tu appuies sur start, la tachycardie commence,
– tu ne comprends pas pourquoi tu ne paies pas l’eau chaude; donc un jour, c’est sûr, dans 10 ans peut être, ils te retrouveront et te forceront à payer,
– Starbucks est une source de stress, commander une slice de pizza aussi,…

Bref, tout ça pour dire qu’aujourd’hui je suis retournée à Manhattan uniquement pour payer mon abonnement téléphonique, parce que je n’arrive pas a payer en ligne et que j’ai peur d’aller dans un autre magasin franchisé où ils ne comprendront pas ce que je veux comme forfait.

Dumb

Tagué , , , , , , , , , , , , ,